ACCUEIL  |
HORAIRES  |
PRESSE  |
PRIX LITTERAIRES  |

CLUB DE LECTURE

Réunion du 22 mars 2017

Nous partageons nos avis sur la « Sélection du prix CBPT » qui a été nettement plus appréciée que la « Sélection Hors Champ » qui a priori serait destinée à des lecteurs entre 18 et 30 ans... Nous avons quand même quelques doutes sur l’intérêt de cette tranche d’âge pour ce type de romans ?

Pour ce qui concerne la « Sélection du Prix CBPT » :

Comment Baptiste est mort d' Alain Blottière
L’histoire d’un ado enlevé avec sa famille par des djihadistes. Un roman fort sur un sujet malheureusement d’actualité, traité avec un grand sens esthétique, les descriptions des paysages et des protagonistes nous entraînant dans un autre monde. C’est un roman dérangeant, une histoire effrayante mais que tous ou presque, nous avons lu d’une traite...

Désorientale de Négar Djavani
La vie d’une famille « rebelle » dans l’Iran du Shah et de Khomeiny, puis la fuite, l’exil, l’installation en France. Le déracinement et la violence des « justiciers "... Ceci du point de vue d’une des filles de la famille. Un premier roman , probablement autobiographique, dans lequel nous avons presque tous eu des difficultés à entrer. Beaucoup de personnages que l’on a du mal à situer, des longueurs dans l’écriture et pourtant une belle histoire sur l’Iran d’une part et sur la difficulté des exilés d’autre part.

Continuer de Laurent Mauvignier
Un voyage au bout du monde dans des conditions extrêmes, voilà ce que décide une mère divorcée, quand elle voit son ado commencer à sombrer dans la délinquance. Pour le sauver, mais aussi pour se sauver elle-même puisque sa vie n’a été que renoncement de ses rêves...Une histoire poignante, un thème fort, une très belle écriture, bref un très beau roman...

Marcher droit, tourner en rond d'Emmanuel Venet
Le narrateur a quarante-cinq ans et est atteint du syndrome d'Asperger, forme d'autisme qui l'empêche de s'épanouir en société d'une part, mais aussi de dissimuler ses sentiments, de jouer un rôle, un rôle social. Il est franc, honnête, lucide, aime ce qui est logique, clair et précis. Or lors des obsèques de sa grand-mère il entend l’officiante chanter les louanges de celle-ci, ce qu’il considère tout à fait déplacé... Non sa grand-mère n’était pas cette personne décrite comme la meilleure des épouses et des mères...Il nous fait part de sa version des faits... Un livre très drôle, très agréable à lire bien que sans chapitre ni paragraphe…

Nous avons effectué un classement parce qu’il le fallait mais nous les avons tous beaucoup appréciés...

En 1 Comment Baptiste est mort
En 2 Continuer
En 3 Désorientale
En 4 Marcher droit, tourner en rond

Ce classement ainsi que celui du prix Hors Champ ont été transmis à CBPT Paris.
Nous connaîtrons bientôt les gagnants Pour notre prochaine rencontre que nous avons fixé au 31 mai, nous avons décidé de laisser chacun choisir le roman qu’il souhaitera nous présenter...
Alors d’ici là bonne lecture
A bientôt à la bibliothèque
Laure

OOOOOOOOOO

Réunion du 18 janvier 2017

Nous partageons nos avis sur la sélection « hors champ » de CBPT, qui proposait des romans effectivement sortant de l’ordinaire, soit par leur style, soit par leur contenu… en dégustant des galettes des rois…
Outre le fait que cela nous a permis de lire des romans que nous n’aurions probablement jamais choisis, personne n’a été réellement « emballé » par cette sélection.
Puisqu’il s’agit d’une sélection, nous avons effectué le classement …

En 1 ex-aequo :
La douleur porte un costume de plumes sur le thème du deuil,
Shots roman d’aventure et recherche d’amour et de reconnaissance

En 3 : Songe à la douceur , une histoire d’amour en décalé.

En 4 : L’installation de la peur, un roman portugais, qui n’a pas trouvé chez nous grande compréhension…sinon dans un certain contexte politique.

Les résultats seront envoyés à CBPT Paris.
Pour la prochaine rencontre que nous avons fixée au mercredi 15 mars, nous proposons la sélection du prix CBPT. Nous précisons qu’il n’y a pas d’obligation à lire les 4 ouvrages, certains regrettant de ne plus avoir le temps de lire d’autres titres ou de ne plus « choisir » ses lectures.
Nous sommes là pour le plaisir !!!

Sélection du Prix CBPT :
Comment Baptiste est mortde Alain Blottière
Désorientale de Négar Djavani
Continuer de Laurent Mauvignier
Marcher droit, tourner en rond de Emmanuel Venet

Vous les trouverez à la bibliothèque !! A très bientôt et bonne lecture. Et parlez-nous de vos coups de cœur !!

OOOOOOOOOO

Réunion du 28 septembre 2016

Chacun d'entre nous présente un ou deux romans qui ont enchanté leur été :

Maddy nous parle d'un roman quelle a acheté par hasard:

Le 4ème mur de Sorj Chalandon,
Roman fort qui ne laisse personne indifférent. : Pour respecter la vision humaniste de Samuel, Georges doit monter l'Antigone d'Anouilh à Beyrouth avec une troupe d'acteurs multi confessionnelle. Une représentation en parenthèse, deux heures de trêve de haine et de combats en opposant le théâtre à la guerre. Un roman passionnant mais dérangeant.

--------------------------------

Aline nous propose 2 titres :

Même les pêcheurs ont le mal de mer de Diane Peylin,
C'est une petite île de sable et de volcans, aux couleurs méditerranéennes. Là, trois hommes d'une même famille, trois pêcheurs, doivent affronter le passé, les regrets, le silence. Plein d'humanité ...

Buvard de Julia Kerninon,
Un jeune homme réussit à forcer la porte d'une romancière célèbre, Caroline N. Spacek, réfugiée en solitaire dans la campagne anglaise depuis plusieurs années. Très jeune, elle a connu une gloire littéraire rapide et scandaleuse, après une enfance marquée par la violence et la marge. Il finit par s'installer chez elle et recueillir le récit de sa vie. Un premier roman étonnant qui traite de l'écriture et de la lecture...

--------------------------------

Claude s'est intéressé à deux romans d'aventure

Le grand marin de Catherine Poulain,
Une jeune femme de 20 ans quitte tout pour aller en Alaska... Une femme rêvait de partir, de prendre le large. Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d'un de ces bateaux qui s'en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l'humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures. C'est la découverte d'une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes.

Les papillons noirs de Bénares de Bernard Manteau,
Récit de voyage. Moi je veux dire les choses comme elles sont, que la mer est sale, grise et mauvaise, et que le ciel aussi tout pareil. Ainsi débute le journal d'Igor, qui décide de se perdre dans le voyage, l'alcool, et les rencontres hasardeuses, après la perte de sa femme, la passion de sa vie. Ce voyage est une quête pleine de vie, hymne à l'amour, au plaisir sexuel, à la liberté, aux voyages aventureux et à la poésie.

--------------------------------

Stéphanie a lu deux romans qui traitent de la seconde guerre mondiale.

HHhH de Laurent Binet,
A Prague, en 1942, deux hommes doivent en tuer un troisième. C'est l'opération Anthropoïde: deux parachutistes tchécoslovaques envoyés par Londres sont chargés d'assassiner Reinhard Heydrich. Heydrich était le chef d'Eichmann et le bras droit d'Himmler, mais chez les SS, on disait : HHhH. Himmlers Hirn heiβt Heydrich le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich. Tous les personnages de ce livre ont existé ou existent encore. Tous les faits relatés ont été vérifiés.

Toute la lumière que nous ne pouvons voir d'Anthony Doerr,
Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l'occupation à l'effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l'existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.

--------------------------------

Catherine a été emballée par un roman policier

Condor de Caryl Ferrey,
C'est l'histoire d'une enquête qui commence dans les bas-fonds de Santiago, c'est une plongée dans l'histoire du Chili, de la dictature répressive des années 1970 au retour d'une démocratie plombée par l'héritage politique et économique de Pinochet...

--------------------------------

Marie Hélène a été surprise et très intéressée par une histoire qui se déroule en fin du 17ème siècle à Amsterdam :

Miniaturiste de Jessie Burton,
Nella Oortman n'a que dix-huit ans ce jour d'automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d'âge mûr, il est l'un des marchands les plus en vue de la ville. Il vit dans une opulente demeure au bord du canal, entouré de ses serviteurs et de sa soeur, Marin. En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d'animer grâce aux talents d'un miniaturiste.

--------------------------------

Marie-Claude nous raconte son coup de cœur

Le mariage de plaisir de Tahar Ben Jelloun
Dans l'islam, il est permis à un homme qui part en voyage de contracter un mariage à durée déterminée pour ne pas être tenté de fréquenter les prostituées. On le nomme "mariage de plaisir". C'est dans ces conditions qu'Amir, un commerçant prospère de Fès, épouse temporairement Nabou, une Peule de Dakar, où il vient s'approvisionner chaque année en marchandises. Mais voilà qu'Amir se découvre amoureux de Nabou...

--------------------------------

Quant à moi je me suis régalée avec :

Comment tu parles de ton père de Joann Sfar
Papa est né l'année où tonton Adolf est devenu chancelier : 1933. C'est l'année où pour la première fois on a découvert le monstre du Loch Ness. C'est l'année, enfin, où sortait King Kong sur les écrans. Mon père c'est pas rien. Joann Sfar parle de son père disparu. Un livre très émouvant et en même temps plein d'humour.

--------------------------------

Nous prévoyons pour la prochaine rencontre qui devrait avoir lieu le 14 décembre , de lire une sélection proposée par CBPT dans le cadre du Prix Hors Champ.
Songe à la douceur de Clémentine Beauvais
Shots de Guillaume Guéraud
La douleur porte un costume de plume de Max Porter
L'installation de la peur de Rui Zink.

Vous les trouverez à la bibliothèque !!
A très bientôt et bonne lecture

Laure Rousseau

OOOOOOOOOO

Réunion du 11 mai 2016

Nous avions proposé 4 ouvrages choisis par l'équipe des bibliothécaires :

Otages Intimes de Jeanne Bénameur
C'est l'histoire du retour d'Etienne, photographe de guerre qui a été pris en otage Il revient dans son village , chez sa mère où il tente de se reconstruire... La majorité d'entre nous a beaucoup aimé ce roman où il est effectivement question de l'intime

--------------------------------

En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut.
1 er roman : Une femme-enfant, un mari qui l'appelle tous les jours avec un nom différent et un petit garçon intelligent qui vit la vie de ses parents ! Une vie de fêtes et de plaisirs perpétuels... Une histoire loufoque, qui devient très loufoque, trop loufoque... Une magnifique histoire d'amour !! Là aussi la majorité dentre nous a aimé ce roman au style décalé qui fait penser au film « La vie est belle »de Begnini et à « l'Ecume des jours » de Boris Vian

--------------------------------

Le doute de S.K. Tremayne
Soit disant thriller psychologique ce roman qui traite de la gémellité na guère convaincu.

--------------------------------

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d'Ormesson.
Une forme d'autobiographie sur laquelle les avis sont très partagés... Il y a les pour d'Ormesson qui se sont régalés et les contre dOrmesson, dont certains ont été jusquà boycotter la lecture et d'autres l'ont interrompue avant la fin...

--------------------------------

Les absents nous ayant transmis le leur, nous établissons ainsi le classement :

1 En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut ( 18 points)
2 Otages intimes de Jeanne Bénameur ( 20 points)
3 Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d'Ormesson (8 votes /11 lecteurs) ( 22 points)
4 Le doute de S.K. Tremayne ( 37 points)

Comme l'an dernier nous prévoyons que chacun dentre nous présente « la pépite » découverte pendant l'été lors de la prochaine rencontre que nous proposons le
mercredi 28 septembre 2016
En attendant, passez un bon été et Bonne Lecture

Laure Rousseau

OOOOOOOOOO

Réunion du 3 février 2016

Nous avions proposé 3 ouvrages sélectionnés pour les prix littéraires, avant de connaître les décisions finales...

* Titus naimait pas Bérénice de Nathalie Azoulay qui a reçu le prix Médicis
* Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrignon
* Daprès une histoire vraie de Delphine de Vigan qui a reçu le prix Renaudot et le Goncourt des lycéens...

Sentiment général mitigé...sur les 3 romans... Pour lun dentre nous, ça manque cruellement de testostérone

--------------------------------

Dans Titus et Bérénice, la narratrice se prénomme Bérénice et son amant Titus... Celui-ci la quitte en choisissant la sécurité auprès de sa femme et de ses enfants. Bérénice pour se consoler va faire le parallèle entre son histoire et la pièce de Racine, et raconte la vie de cet auteur, de son enfance à sa mort, en décrivant ses croyances ses doutes et ses contradictions...
Certains n'ont pas aimé du tout, d'autres au contraire l'ont beaucoup apprécié, l'un dentre nous na pas été au bout du récit. Tout le monde s'accorde pourtant à reconnaître une belle écriture...
La plupart nont pas saisi le parallèle entre les deux Bérénice alors que Stéphanie croit à la lecture et à la littérature pour soigner ses blessures...

--------------------------------

Dans Victor Hugo vient de mourir, on assiste à l'agonie du poète entouré de ses petits-enfants et de ses amis, et à la préparation de ses funérailles qui seront finalement déclarées nationales...
Tout Paris est en effervescence, du politique au journaliste en passant par les républicains, les socialistes, les anarchistes...
Chaque « camp » revendique sa part...
Judith Perrignon retrace l'histoire de la 3ème république, sur un registre plus journalistique qu'historique. Ce roman a été lu par le groupe avec un certain plaisir, car d'une lecture agréable, avec des personnages bien décrits et un tourbillon d'idées sur cette période mouvementée...

--------------------------------

Dans D'après une histoire vraie, l'auteure nous entraîne (avec plus ou moins de bonheur, suivant chacun d'entre nous) dans une histoire de manipulation, une sorte de thriller psychologique, mais surtout dans une réflexion sur le sens et la portée de l'écriture...
Ce qui est, en définitive le point commun à ces trois romans.

En fin de séance, nous déterminons notre classement ainsi :
En 1 : D'après une histoire vraie
En 2 : Victor Hugo vient de mourir
En 3 : Titus n'aimait pas Bérénice
Pour finir, Brigitte nous conseille la lecture de La grande arche de Laurence Cossé, (qui est à la bibliothèque...)

La prochaine rencontre aura lieu le mercredi 11 Mai à 18h.
Nous échangerons sur 4 ouvrages :
* En attendant Bojangles d'Olivier Bourdaut (1er roman )
* Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d'Ormesson (dernier roman ?)
* Otages intimes de Jeanne Benameur
* Le doute de S.K. Tremayne ( thriller psychologique )
Ils sont à la bibliothèque !!! En attendant votre visite Bonne lecture
Laure Rousseau

OOOOOOOOOO

Réunion du 14 octobre 2015



Nous nous retrouvons après un été riche en lectures pour faire partager nos découvertes.

Catherine Putegnat nous parle d'une biographie qu'elle a lue il y a quelques mois :

Le voyant de Jérôme GARCIN

Né en 1924, aveugle à 8 ans, résistant à 17, Jacques Lusseyran est arrêté par la Gestapo en 1943 incarcéré à Fresnes et déporté à Buchenwald... Libéré quelques mois après il part enseigner aux Etats-Unis... Jérôme Garcin rend hommage à cet homme hors du commun oublié de l'Histoire.
A conseiller au plus grand nombre

--------------------------------

Maddy Ladevèze nous présente un ouvrage prêté par son fils passionné de culture japonaise :

Le maître de thé de Yasushi INOUE

Un ouvrage d'initiation, de méditation où le narrateur disciple de Rikyù grand maître de thé, tente de comprendre les raisons pour lesquelles celui-ci s'est suicidé. Il faut s'intéresser à la culture japonaise, pour apprécier ce livre que Maddy n'imagine pas forcément à la portée de tout le monde

--------------------------------

Marie-Paule Marty a découvert un roman par hasard en rapport avec son expérience professionnelle...

Nos jours heureux de Young GONG roman coréen

Où il est question de la rencontre entre deux personnages dissemblables. D'un côté une jeune femme qui vit dans un milieu dit privilégié , mais malheureuse au point de tenter de mettre fin à ses jours et un criminel condamné à mort emprisonné à Séoul Au fil des rencontres ces deux personnages vont se « raconter »et atténuer ensemble leur désespoir... C'est un roman qui traite du pardon et de la rédemption... Bouleversant.

--------------------------------

Claude Rousseau a lu les deux premiers tomes de la trilogie de Baztan :

Le gardien invisible T.1 et De chair et d'os T.2 de Dolorès Redondo

Romans policiers qui se déroulent dans le Pays Basque espagnol sur fond de mythologie basque...Dans le premier tome, l'inspectrice Amaya Salazar originaire du coin va enquêter sur les meurtres de très jeunes filles dont les corps sont retrouvés au bord de la rivière Baztan...Dans le second ; il s'agit de crimes sexuels perpétrés sur leurs femmes par des maris ou concubins violents, au nom de rituels macabres
Les amateurs de romans policiers devraient se régaler

--------------------------------

Marie-Hélène Uranga nous fait part de ses pépites :

Americanah de Chimamanda Ngozi ADICHIE

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie...Elle y découvre le racisme et la discrimination. Pendant 15 ans elle cherchera sa place sans succès et retourne alors dans son pays

Avec humour et gravité, l'auteure parle de racisme, du statut dimmigrant, mais aussi d'amour...


Un endroit discret de Seïcho Matsumoto

Tsuneo Asai apprend la mort subite de sa femme...Certes elle avait le cœur fragile, mais les circonstances de sa mort vont lintriguer...Que faisait elle dans ce quartier ?? Dans ce roman policier écrit dans les années 70, l'auteur décrit la société japonaise sous 2 aspects contradictoires

--------------------------------

Vient le tour d'Aline Vennin qui a beaucoup aimé plusieurs romans aux thèmes plus dramatiques les uns que les autres

La constellation de phénomènes vitaux d'Anthony Marra

Ce roman se déroule en Tchéchénie Nous suivons cinq personnages qui racontent leur pays entre 1994 et 2014...Un récit où la violence est omniprésente tant physique que morale, où le seul espoir réside dans l'autre, un ami, un voisin, un enfant...
Bouleversant mais difficile et à ne pas proposer aux personnes sensibles...


Le violoniste de Mechtild Borrmann

Ilja Grenko violoniste virtuose est arrêté et conduit au siège du KGB, où après plusieurs jours de torture il signe des aveux sans fondement, qui le condamne à 20 ans de goulag, sous la promesse (qui ne sera pas tenue) que sa famille ne sera pas inquiétée...Son violon dune valeur inestimable disparaît
Deux générations plus tard, le petit fils d'Ilja se met en quête du stradivarius et va apprendre l'histoire dramatique de sa famille.

--------------------------------

Stéphanie Goyheneix, a lu le dernier livre d'Eric-Emmanuel Schmitt

La Nuit de feu

L'auteur raconte sa découverte de Dieu...Il part dans le Sahara pour faire une reconnaissance en vue d'un documentaire. Il est accompagné entre autre par un touareg qui deviendra son ami... Il se perd dans le désert, sans nourriture et sans eau, ne sachant pas si quelqu'un le retrouvera...Il passe une nuit enfoncé dans le sable pour ne pas avoir froid et au lieu davoir peur, il ressent une force intérieure qui le rassure et le conseille. Il a 28 ans...Il était parti athée, il revient croyant
E.E. Schmitt se dévoile pour la première fois dans ce récit...Son écriture nous emporte comme toujours, dans cette histoire qui cette fois est la sienne.

--------------------------------

Pour terminer je fais part d'une de mes découvertes de l'été :

L'assassin est à la plage d'Arlette Aguillon

Un roman policier qui se déroule dans le Var : un tueur en série installe ses victimes sur les rond- points de la ville... Maxime , la trentaine, stagiaire journaliste au Réveil grâce à Madeleine octogénaire patronne du journal qui tombe amoureuse de lui, va suivre les évènements avec une jeune beur de 14 ans qui fait de superbes photos... Arlette Aguillon auteure de romans du terroir signe là un surprenant roman policier mélange de dialogues de Pagnol et de San Antonio... Cocktail d'enquête policière, de description d'un beau coin de France, et galerie de portrait de personnages truculents
A lire pour se détendre entre deux ouvrages proposés par Aline !!!

--------------------------------

La prochaine rencontre est programmée pour le 3 février 2016
Nous prévoyons de lire 3 ouvrages :
Une sélection du Goncourt : Titus n'aimait pas Bérénice de Nathalie Azoulay
Une du Fémina : Victor Hugo vient de mourir de Judith Pérignon
et une du Goncourt des lycéens : D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan
Ils sont à la bibliothèque !!!
En attendant de vous voir Bonne Lecture
Laure Rousseau

--------------------------------